Premier League

Wood permet à Newcastle de prendre 10 points d’avance sur le trio de queue

Le penalty de Chris Wood en seconde période a fait la différence sous les lumières de St James' Park, vendredi soir, alors que les Wolves n'ont pas réussi à rattraper leur retard sur leurs poursuivants dans la première moitié du classement de la Premier League.

Chris Wood a marqué son premier but à domicile pour Newcastle United, ce qui lui a permis de s’éloigner de 10 points de la zone de relégation grâce à une victoire 1-0 sur les Wolverhampton Wanderers.

Newcastle Vs Wolverhampton : détails du match

Statistiques du match Newcastle Vs Wolverhampton
Statistiques du match Newcastle Vs Wolverhampton

Newcastle | Dubravka, Krafth, Burn, Schar, Targett, Guimaraes (Longstaff 88), Shelvey, Joelinton, Saint-Maximin (Murphy 90), Fraser (Almiron 13), Wood.

Remplaçants non utilisés : Darlow, Dummett, Lascelles, Ritchie, Manquillo, Gayle.

Wolves | Sa, Jonny, Boly, Coady, Kilman, Marcal (Ait-Nouri 86), Moutinho, Cundle, Trincao (Campbell 78), Hwang (Neto 78), Silva.

Remplaçants non utilisés : Ruddy, Semedo, Toti, Saiss, Mosquera, Chiquinho.

  • Arbitre : Peter Bankes.
  • Assistants : James Mainwaring, Wade Smith.
  • Quatrième arbitre : Tony Harrington.
  • VAR : Jarred Gillett.
  • VAR assistant : Derek Eaton.

Rapport du Match : Newcastle 1-0 Wolverhampton

Wood pensait avoir donné l’avantage à Newcastle à la 23e minute, mais sa reprise à bout portant d’un centre de Bruno Guimaraes a été annulée à la suite d’un contrôle VAR pour hors-jeu.

Newcastle continuait à se montrer plus menaçant mais manquait de finition, Allan Saint-Maximin manquant deux bonnes occasions après la pause.

Mais leur pression a porté ses fruits à 18 minutes de la fin, lorsque Wood a marqué sur le point de penalty après avoir été mis à terre par le gardien de but des Wolves, José Sa.

Ce but a semblé donner un coup de fouet aux Wolves et Newcastle a dû faire appel à Martin Dubravka pour sauver Fabio Silva sur ce qui était le premier tir cadré des visiteurs.

Deux occasions pour Silva étaient les plus proches de l’égalisation pour les Wolves. Tout d’abord, il détournait un centre de Marcal alors qu’il était bien placé, puis son virage serré était suivi d’une frappe puissante au premier poteau, mais l’arrêt d’une main de Dubravka permettait aux locaux de conserver l’avantage.

Les Wolves ne se sont pas rapprochés. Joelinton et Saint-Maximin ont tous deux été repoussés par des arrêts de routine dans les derniers instants, tandis que la dernière période de possession de balle des Wolves ne s’est pas traduite par des occasions, et les hôtes ont remporté les points.

Cette première victoire en quatre matches permet à Newcastle de remonter à la 14e place avec 34 points.

Les Wolves ratent l’occasion de remonter à la sixième place et restent huitièmes, avec 49 points, à deux longueurs de Manchester United, après avoir disputé deux matches supplémentaires.

Le triplé de Son renforce l’emprise de Tottenham Hotspur sur la quatrième place

Le magnifique triplé de Son Heung-min a permis à Tottenham Hotspur de s’imposer 4-0 à Aston Villa et de prendre trois points d’avance sur la quatrième place.

Aston Villa Vs Tottenham Hotspur : détails du match

Statistiques du match Aston Villa Vs Tottenham Hotspur
Statistiques du match Aston Villa Vs Tottenham Hotspur

Aston Villa : Martinez, Cash, Konsa, Mings, Digne (Young 80′), Philippe Coutinho (Buendía 70′), Douglas Luiz, McGinn, Ramsey, Ings (Bailey 70′), Watkins.

Remplaçants : Buendía, Young, Bailey, Chambers, Traoré, Sanson, Nakamba, Olsen, Chukwuemeka

Éperons : Lloris, Davies, Romero, Dier, Højbjerg, Bentancur, Emerson Royal, Doherty (Reguilón 21′), Son Heung-Min (Lucas Moura 78′), Kulusevski (Bergwijn 84′), Kane.

Remplaçants : Reguilón, White, Gollini, Lucas Moura, Winks, Sánchez, Rodon, Sessegnon, Bergwijn.

  • Arbitre : Graham Scott.
  • Assistants : Harry Lennard, Mark Scholes.
  • Quatrième arbitre : Craig Pawson.
  • VAR : Jarred Gillett.
  • VAR assistant : Lee Betts.

Rapport du Match : Aston Villa 0-4 Tottenham Hotspur

Son a donné l’avantage aux Spurs en trois minutes avec une superbe frappe à ras de terre sur le poteau gauche après que le tir de Harry Kane ait été bloqué par Matty Cash.

Les Spurs ont cependant été redevables à Hugo Lloris. Le gardien de but a réalisé de beaux arrêts sur Jacob Ramsey, John McGinn et Danny Ings en première mi-temps.

Dejan Kulusevski a doublé l’avance des Spurs cinq minutes après la pause, d’un tir puissant sur une pichenette de Kane.

Kane a réalisé sa deuxième passe décisive, et sa troisième participation à un but, avec une tête piquée intelligente pour Son, qui a converti son deuxième but à la 66e minute.

Le Sud-Coréen a complété son deuxième triplé en Premier League cinq minutes plus tard, avec une finition sur le poteau gauche d’une passe de Kulusevski.

Le capitaine de l’Angleterre, Kane, jouait encore un rôle déterminant, s’enfonçant dans la profondeur et faisant une passe rasante dans l’espace pour Son. La vitesse du Sud-Coréen l’éloignait de Cash avant qu’il n’envoie le ballon dans les filets de Martinez.

L’ailier célébrait son triplé peu de temps après, en s’associant avec Kulusevski sur le côté droit et en se frayant un chemin dans la surface, où il terminait en première intention avec l’aide d’un poteau.

Le remplaçant Leon Bailey était à deux doigts de sauver la mise en fin de match, et son ratage résumait ce qui aurait pu se passer si Villa avait été aussi précis que ses adversaires.

Grâce à cette quatrième victoire consécutive, les Spurs comptent désormais 57 points, soit trois de plus qu’Arsenal, après la défaite 2-1 des Gunners contre Brighton & Hove Albion samedi.

Une quatrième défaite consécutive fait chuter Villa à la 12e place avec 36 points.

Burnley se rapproche d’Everton grâce à un but de Cornet

L’équipe de Burnley a battu Everton 3 à 2 dans un duel de relégation passionnant, et revient à un point de son adversaire.

Burnley Vs Everton : détails du match

Statistiques du match Burnley Vs Everton
Statistiques du match Burnley Vs Everton

Burnley : Pope, Roberts (Lowton 70), Tarkowski ©, Collins, Taylor, Brownhill, Westwood, Lennon (McNeil 84), Cornet, Rodriguez, Weghorst (Vydra 79)

Remplaçants non utilisés : Hennessey, Long, Cork, Thomas, Stephens, Barnes, Vydra

Everton : Pickford ©, Kenny, Branthwaite Godfrey, Mykolenko, Doucoure, Holgate (Rondon 87), Iwobi, Gordon (Gray 70), Calvert-Lewin, Richarlison.

Remplaçants non utilisés : Begovic, Coleman, Delph, El Ghazi, Alli, Price, Welch.

Buts : Collins, 12, Richarlison, 18, 41, Rodriguez, 57, Cornet, 86

  • Arbitre : Mike Dean.
  • Assistants : Eddie Smart, Mark Scholes.
  • Quatrième arbitre : Kevin Friend.
  • VAR : Darren England.
  • VAR assistant : Adrian Holmes.

Rapport du Match : Burnley 3-2 Everton

Nathan Collins a donné l’avantage à Burnley à la 12e minute au Turf Moor, marquant son premier but en Premier League en arrivant au second poteau pour reprendre un corner de Cornet.

Everton a rapidement répondu par un penalty de Richarlison à la 18e minute, accordé après une faute d’Ashley Westwood sur Anthony Gordon.

Richarlison a ensuite transformé un autre penalty, donnant l’avantage à son équipe à la mi-temps, après qu’une révision VAR ait jugé que Vitalii Mykolenko avait été bousculé par Aaron Lennon.

Le Brésilien a failli compléter son triplé après la pause, son spectaculaire coup de bicyclette ayant été repoussé par Nick Pope, mais le match a plutôt basculé en faveur de Burnley.

Jay Rodriguez égalisait juste avant l’heure de jeu, reprenant à bout portant un centre à ras de terre de Charlie Taylor, et les Clarets complétaient le retournement de situation avec une victoire à la 85e minute.

Vydra et Dwight McNeil ont été introduits par Dyche pour trouver une victoire insaisissable.

Ensuite, Vydra a fourni l’assistance pour la victoire de Burnley à la 86e minute, profitant d’un coup de pied raté de Godfrey pour tirer le ballon en arrière pour un Cornet démarqué qui le propulse du pied droit dans les filets de Pickford.

Everton ne parvenait pas à se dégager et le remplaçant Matej Vydra centrait pour Cornet, qui finissait le travail et faisait remonter Burnley à la 18e place avec 24 points.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button