Premier LeagueStatistiques

Everton perd contre Manchester City à Goodison Park

L'équipe de Manchester City a renoué avec la victoire en Premier League grâce à un but de Phil Foden en fin de match qui a brisé la résistance tenace d'Everton dans un match très disputé à Goodison Park.

Phil Foden a permis à Manchester City de s’imposer 1-0 en fin de match à Goodison Park, au moment où Everton semblait vouloir donner un coup de pouce à Liverpool, son rival de la Merseyside, dans la course au titre.

Everton Vs Manchester City : détails du match

Ce match de Premier League se joue entre City et Everton dont la composition est comme suit :

CITY : Ederson, Stones, Dias, Laporte, Cancelo, Rodrigo, Gundogan (C) (Mahrez 77′), De Bruyne, Bernardo, Foden, Sterling (Jesus 77′).

SUBS : Carson, Slicker, Walker, Ake, Grealish, Zinchenko, Fernandinho.

EVERTON : Pickford, Coleman (c), Holgate, Keane, Kenny, Allan, Doucoure, Van de Beek (Dele 71′), Gordon (Gray 77′), Iwobi, Richarlison.

SUBS : Begovic, Patterson, Townsend, Mykolenko, Branthwaite, Rondon, El Ghazi.

  • Arbitre : Paul Tierney.
  • Assistants : Lee Betts, Stuart Burt.
  • Quatrième arbitre : Martin Atkinson.
  • VAR : Chris Kavanagh.
  • VAR assistant : Gary Beswick.

Un but tardif de Foden brise le cœur d’Everton et de Liverpool

Everton a frustré les leaders pendant 82 minutes grâce à une brillante performance défensive menée par Jordan Pickford.

Le gardien d’Everton a repoussé successivement les tentatives de Foden et de Joao Cancelo, avant de réaliser un double arrêt fantastique sur le tir à ras de terre de Kevin De Bruyne et la reprise de Bernardo Silva.

Everton vs City
Everton avait résisté à la pression de City, envoyant les visiteurs dans d’innombrables impasses alors que l’équipe de Pep Guardiola faisait tourner le ballon en boucle.

Mais alors que le match se dirigeait vers une impasse, Foden a profité d’une erreur de Michael Keane pour marquer à bout portant.

Richarlison a eu l’occasion d’égaliser mais n’a pas pu battre Ederson. City a porté son avance à six points avant le derby de Manchester le week-end prochain. Liverpool, deuxième, a un match en moins.

Une cinquième défaite en sept matches laisse Everton à un point et une place au-dessus de la zone de relégation.

Rapport : Crystal Palace 1-1 Burnley

Burnley est revenu de l’arrière pour arracher un nul 1-1 à Crystal Palace et rester invaincu pendant trois matches, ce qui lui permet d’éviter la relégation.

Crystal Palace Vs Burnley : détails du match

Palace : Butland, Mitchell, Guéhi, Andersen, Clyne, McArthur, Milivojević (Mateta 60), Gallagher, Schlupp (Kouyaté 85), Zaha, Olise.

Remplaçants non utilisés : Guaita, Kelly, Hughes, Eze, Ayew, Edouard, Benteke.

Burnley : Pope, Roberts, Tarkowski, Mee, Pieters (Taylor 60), Lennon, Cork (Westwood 60), Brownhill, McNeil, Weghorst, Rodriguez (Barnes 88).

Remplaçants non utilisés : Hennessey, Lowton, Collins, Long, Bardsley, Cornet.

  • Arbitre : Jonathan Moss.
  • Assistants : Simon Bennett, Marc Perry.
  • Quatrième arbitre : Josh Smith.
  • VAR : Andre Marriner.
  • Assistant VAR : Harry Lennard.

Le retour de Burnley renforce sa position dans la course au maintien

Palace a pris l’avantage après seulement neuf minutes, sur un somptueux centre à ras de terre de Michael Olise, repris par Jeffrey Schlupp.

Jeffrey Schlupp
Olise a envoyé le ballon dans la boîte, où Jeffrey Schlupp, jouant plus haut que d’habitude, s’est étiré plus loin pour le transformer.

Olise était le joueur le plus dangereux de son équipe, passant tout près sur un coup franc, puis tirant juste au-dessus avant de forcer Nick Pope à intervenir.

Burnley égalisait en début de seconde période, le centre à ras de terre d’Aaron Lennon étant dévié dans ses propres filets par Luka Milivojevic.

Wout Weghorst était tout près d’achever le retournement de situation de Burnley, mais sa tête était brillamment détournée par Jack Butland.

De l’autre côté, Wilfried Zaha a failli par deux fois, forçant Pope à faire un arrêt, puis frappant le poteau en l’espace de quelques secondes.

Burnley est 18e avec 21 points, un point derrière Everton, tandis que Palace est 11e avec 30 points.

Rapport : Brentford 0 Newcastle United 2

Christian Eriksen a fait ses débuts pour Brentford mais n’a pas pu sauver son équipe de la défaite. Newcastle United s’est imposé 2-0 et a devancé ses hôtes.

Brentford Vs Newcastle United : détails du match

Premier League :

Brentford : Raya ; Ajer (remplaçant Canós 72 mn), Jansson, Pinnock, Henry ; Jensen (remplaçant Eriksen 52 mn), Nørgaard, Janelt ; Dasilva, Mbeumo, Wissa (remplaçant Toney 62 mn).

Remplaçants (non utilisés) : Lössl, Roerslev, Zanka, Ghoddos, Baptiste, Onyeka

Réserves : Ajer (45 mins), Mbeumo (84 mins), Janelt (90 mins)

Expulsion : Dasilva (11 mins)

Newcastle United : Dúbravka ; Krafth, Schär, Burn, Targett ; Joelinton, Shelvey, Willock (remplaçant Lascelles 83 mins) ; Murphy (remplaçant Bruno Guimarães 64 mins), Wood, Fraser (remplaçant Almirón 90 mins).

Remplaçants (non utilisés) : Darlow, Dummett, Fernández, Manquillo, Gayle, Longstaff.

Réserves : Dúbravka (69 mins)

Affluence : 17 039 (1 713 supporters à l’extérieur)

  • Arbitre : Mike Dean.
  • Assistants : Eddie Smart, Mark Scholes.
  • Quatrième arbitre : Andy Madley.
  • VAR : Darren England.
  • VAR assistant : Derek Eaton.

Les Abeilles battues après un carton rouge précoce

Brentford a été réduit à 10 hommes à la 11e minute après qu’une révision VAR ait conduit à l’attribution d’un carton rouge à Josh Dasilva pour une faute sur Matt Targett.

Newcastle a capitalisé à la 33e minute, lorsque Joelinton a repris de la tête un centre suspendu de Ryan Fraser.

L’équipe d’Eddie Howe a frappé à nouveau en fin de mi-temps, lorsque Fabian Schar a avancé et libéré Joe Willock, qui a marqué son deuxième but en deux matches.

Première apparition de Eriksen (Brentford) depuis 2020
Le retour à la compétition de Christian Eriksen, huit mois après avoir été victime d’un arrêt cardiaque sur le terrain alors qu’il jouait pour le Danemark à l’Euro 2020.

Eriksen est sorti du banc à la 52e minute pour sa première apparition depuis son arrêt cardiaque à l’Euro 2020 l’été dernier, mais il n’a pas été en mesure d’organiser un retour.

Newcastle, qui est invaincu depuis sept matches, remonte à la 14e place avec 25 points, une place et un point d’avance sur Brentford, et quatre points de la zone de relégation.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button